• Pourquoi adopter une ou des poules?

    Pourquoi adopter une ou des poules?

    Il y a 10 ans (avant que ça ne devienne une évidence pour beaucoup) que j'ai des poules chez moi.
    J'étais en location à l'époque et mon proprio me faisait des réflexions à ce sujet mais je lui ai tenu tète en lui demandant de relire le bail sur lequel il était nullement écrit que je n'avais pas le droit d'avoir d'animaux quels qu'ils soient.
    De plus, je vivais en milieu rural et notre maire, agriculteur de métier, était déjà convaincu que si les particuliers avaient des poules chez eux, ça aurait un impact bénéfique sur les quantités d'ordures ménagères de notre village ... et il n'avait pas tort !!
    C'est donc avec sa bénédiction et forte de son appui que j'ai pu garder mes ptites poulettes rousses !

    Et avoir des poules, ce n'est que du bonheur ! J'adore les voir sauter après les papillons et courir tète baissée vers nous quand on arrive avec des choses pour elles !
    Les enfants en ont toujours vu à la maison puisque j'en ai pris juste après la naissance de mon fils ainé. Maintenant le grand y va moins mais jusqu'à il n'y a pas longtemps il fallait faire chacun leur tour pour le ramassage des oeufs sinon y avait bagarre !
    Seul Loulou2 se régale toujours d'y aller et même plusieurs fois par jour ... au cas où elles pondraient une 2ème fois !!

    Pourquoi adopter une ou des poules?

    Pour ma part, je n'ai pas beaucoup investi à leur achat car j'ai décidé de prendre des poules de réforme.
    "De réforme" signifie que ce sont des poules de 18 mois (ou 75 semaines), âge auquel les élevages ou les plus petits éleveurs s'en débarrassent faute d'un rendement maxi. Des camions viennent alors chercher l'élevage entier, ou à moitié s'il y a une rotation, et elles sont déportées vers les abattoirs où elles finiront en nuggets ou rillettes.
    Elles sont vendues à bas prix, 2€ à 2.50€ la poule Bio dans les élevages vers chez moi.
    Accueillir des poules de réforme c'est donc les sauver d'une morte certaine et leur offrir une retraite bien méritée, une villégiature où la place ne manque pas et où elles peuvent se la couler douce jusqu'à leur dernière heure !
    Même si certaines de mes poules ont arrêté de pondre, je n'en ai jamais tué, celles qui sont mortes sont parties de vieillesse ou, malheureusement, ont été emportées par la famille renard qui vit pas loin de chez moi.

    Il faudra bien sûr leur  acheter de la nourriture et leur litière.
    Si vous êtes en campagne comme moi, vous trouverez sans nulle doute un agriculteur qui vous vendra blé, maïs et paille pour 3 fois rien. Pour 4 poules, je débourse en moyenne pour 1 an une cinquantaine d'euros pour le blé, le maïs et les bottes de paille.
    La paille pour la litière et les bacs de ponte peut être remplacée par des fougères ramassées par vos soins que vous ferez bien sécher pour éviter la prolifération de bactéries. Les fougères sont non seulement gratuites mais en plus, elles sont un excellent répulsif contre les poux rouges des poules. Mais par contre, ça ne remplace pas un nettoyage et une désinfection régulière du poulailler ! Vous trouverez des traitements anti-poux Bio pour environ 15€ qui dureront très longtemps selon le nombre de poules que vous avez.
    Pensez aussi, pour les traiter, à acheter un flacon de vermifuge bio à 16€ et des poussières qui dure plusieurs années lui aussi.

    Pour leur alimentation, elles ne sont pas difficiles et finissent tous les restes de table (viande, poisson, légumes, pain, pâtes, riz...), se régalent des feuilles de pissenlits du jardin, de vers de terre, limaces et escargots, s'occupent des épluchures des fruits et légumes et réduisent ainsi les déchets des poubelles tout en nous gratifiant chaque jour d'un œuf ! J'ai en moyenne 3,1 œufs par jour pour 4 poules sur 1 an, à savoir qu'à certaines périodes (grands froids, mue ...) elles pondent un peu moins.

    Il leur faudra aussi une habitation : un lieu sûr où passer les nuits, s'abriter et pondre.
    Vous trouverez dans le commerce de jolis poulaillers vendus prêts à l'emploi ou à monter soi-même mais vendus relativement cher.
    Si vous êtes bricoleurs ou avez un compagnon qui l'est, n'hésitez pas à faire le poulailler vous-même. Vous pouvez, en collectant des palettes, en construire un facilement et pour pas un sou ! Laissez parler votre imagination ou suivez un tuto : vous en trouverez facilement sur le net.
    Je vous conseille, si vous êtes à la campagne, de créer un enclos en mettant autour du poulailler un grillage d'environ 1,80 à 2 mètres de haut et en créant un portillon afin de mettre vos poulettes à l'abri des crocs des renards. Ils sont rusés les bougres ! Alors n'oubliez pas d'enterrer le grillage d'environ 20 cm minimum car creuser ne leur fait même pas peur pour obtenir ce qu'ils veulent !
    Si vous êtes en maison, il vous reste certainement du grillage de votre entourage qui pourra vous servir, sinon prenez le moins cher que vous trouverez.

    Dans l'enclos
    Pourquoi adopter une ou des poules? Pourquoi adopter une ou des poules?(Depuis la rédaction du brouillon de cet article, nous avons accueilli 2 poules de plus ce qui fait que nous en avons 6 maintenant. Mais sur les 6, il y en a 2 très vieilles qui ne pondent pratiquement plus, soyons honnête,qui ne pondent plus du tout même!)

    Avoir des poules s'avère aussi fort utile si vous avez un potager car le fumier de poule est un engrais écologique très utile et surtout gratuit.
    Il est très riche en azote, en phosphate et en sels d'ammoniaque ce qui en fait un fumier de qualité.
    Par contre, attention, il faut l'utiliser avec parcimonie car il peut brûler les racines des plantes : ne pas dépasser 1 kg de fumier de poule au mètre carré pour plus de sureté.

    3 avantages encore :
    - offrir des oeufs en cadeau à ses amis ou sa famille, juste comme ça ou à la place d'un bouquet de fleur fait toujours plaisir, vous verrez !
    - vous trouverez facilement des personnes prêtes à acheter votre surplus d’œufs ce qui vous génèrera une petite rentrée d'argent en plus !
    - les vacances ne sont pas un problème, bien au contraire : vous trouverez toujours des voisins proches ou des personnes de votre famille prêtes à donner à manger et à boire à vos poules si en échange vous leur offrez les oeufs qu'ils trouveront. Eux ça leur fera toujours plaisir et vous, ça vous dépannera bien !

    Voilà, vous savez tout, enfin tout de mon expérience personnelle de 10 ans de vie commune avec les Dodues : petit nom moqueur que nous leur donnons car pour certaines, la retraite avec nous leur a bien profité !!

    Pourquoi adopter une ou des poules?
    Donc si vous avez une âme green, envie de contribuer à réduire vos déchets ou tout simplement avez envie de savoir d'où vient ce que vous mangez, n'hésitez pas, les poules, réformées ou pas, sont faites pour vous !

    Pourquoi adopter une ou des poules?
    Merci à ma maman pour son aide lors de la rédaction de cet article

    http://ekladata.com/g-DMgcSY1ta1d9g6V1QQ8_ieXzw@501x97.png

    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Anne-Marie BERTHIER
    Dimanche 30 Juin à 18:57

    Article interessant merci

    actuellement je suis en appartement sur Lyon donc cette possibilite ne m est pas offerte et a la maison de campagne je ne peux pas en avoir car nous n y allons que le week end mais des que mon mari sera a la retraite il s y installera en attendant que l'heure de ma retraite sonne et nous en prendrons nous l avons deja envisage

    j ai hate mais il me reste encore 5 ans de travail a moins qu une opportunite se presente

    Cordialement
    A-M Berthier

      • Mardi 2 Juillet à 13:59

        Bonjour,

        ah oui beau projet parce que effectivement en appartement, c'est pas le mieux pour des poules !!

        Merci de votre visite et à bientôt, Marine

    2
    Mardi 2 Juillet à 11:26

    Coucou ma belle ! :) Merci beaucoup pour cette belle revue ! Ici, bien qu'habitant à la campagne, nous n'avons pas de poules...car tout le monde en a et du coup, il est facile pour nous d'en avoir ! Cependant, mon fils s'est fait plaisir avec deux belles poules, et étant menuisier ébéniste, il leur a construit une bien jolie maison avec du bois de palette et autre récup ! :) Depuis, ils se régalent tous avec les bons oeufs qu'ils vont chercher tous les jours ! lol. Gros bisou et bonne semaine ma belle :) <3 Nath

      • Mardi 2 Juillet à 14:12

        Coucou ma chère Nath,

        je comprends, tout le monde n'est pas emballé par les poules, il y a quelques à priori par rapport aux odeurs (il faut changer la litière souvent), ça peut attirer les mouches et peut-être les souris et les rats avec le grain (il faut bien le stocker dans un baril fermé), ça fait du boulot en plus etc puis après, c'est selon les envies et affinités de chacun, ça se comprend !

        J'imagine que les 2 poules de ton fils doivent vivre dans un palace avec un "papa" charpentier ! mdrrr Mon petit poulailler est rudimentaire mais elles ont le confort nécessaire et surtout la sureté : n'importe quel temps qu'il fasse, je ferme chaque soir leur maison + l'enclos car les renards rôdent !

        Gros bisous à toi et à bientôt, Marine

         

    3
    Lundi 8 Juillet à 17:17

    Coucou Marine,

    Quand j'étais petite mes parents avaient toujours des poules et des lapins dans leur jardin ... Mes beaux parents aussi, il n'y a que moi qui ne me suis jamais lancée, mais je fais pression auprès de mon papa pour qu'il en reprenne une ou deux, je vais lui envoyer ton article ;-) Tu donnes vraiment envie de se mettre au poulailler :-)

    J'espère que tu vas bien :-) Des bisous et je te souhaite un bel été !!!

    4
    Manon de Béziers
    Samedi 31 Août à 11:02

    C'est un sujet qui m'interesse et je voudrais savoir si c'est possible d'avoir des poules en ville aussi.
    Comme vous nous parlez de votre experience ça parait génial mais y doit bien avoir des mauvais côtés aussi.
    Merci si vous pouvez répondre a mes qiestions.

     

      • Dimanche 1er Septembre à 13:24

        Bonjour et merci Manon pour votre message.

        Alors effectivement j'ai l'habitude d'un peu trop idéaliser les choses et bien sûr il peut y avoir certains inconvénients.
        Quelques odeurs peuvent apparaitre mais honnêtement, si on s'occupe de bien nettoyer régulièrement le poulailler, 1 à 2 fois par mois, les odeurs tout comme les mouches ne sont plus un problème.

        Pour le fait d'avoir des poules en ville, il faut se renseigner sur la législation ou la réglementation de l'endroit où on habite car certains arrêtés peuvent se substituer aux textes de lois en vigueur et soumettre l’installation d’un poulailler à certaines règles précises, surtout en ville ou en lotissement.
        Attention aussi, si vous souhaitez acquérir un coq, aux nuisances sonores que son chant pourrait occasionner à vos voisins.

        En espérant vous avoir donner envie d'adopter ou même de sauver de la mort quelques ptites poulettes ! 
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :