• Les pommes de terre Pompadour

    Afin de promouvoir la biodiversité et sauver la variété de pomme de terre Pompadour de l’oubli, l’Association de sauvegarde de la Pompadour Label Rouge m'a fait parvenir un filet de 10 plants de pommes de terre Pompadour accompagnés d'un sac de plantation pour les cultiver sur un balcon, un livret de recettes et de conseils de plantation et de culture.

    Les pommes de terre Pompadour

      Lorsque j'ai reçu les plants, les germes étaient tout juste naissants, je les ai donc laissés à la lumière au garage. Après quelques jours, ils étaient prêts à être mis au potager.

    Les pommes de terre Pompadour

    Les pommes de terre Pompadour

    D’abord tout petits, ils ont vite grandi. Les boutons de fleurs sont là, j'attends maintenant impatiemment la récolte qui a lieu environ 100 jours après la floraison. Cueillies en primeur les Pompadour sont à manger le jour même mais plus vous attendez pour les récolter (une fois le feuillage jauni et desséché), mieux elles se conserveront: de 5 à 7 mois.

    Les pommes de terre Pompadour Les pommes de terre Pompadour Les pommes de terre Pompadour


    "La pomme de terre Pompadour est de forme
    oblongue et de taille moyenne, sa chair est ferme et sa peau est fine, d’un beau jaune légèrement cuivré hérité de la teinte rouge de sa mère Roseval. Elle est cultivée en Picardie, notamment dans les terres sablonneuses du littoral, que l’on dit idéales pour éveiller ses qualités gustatives. Plantée début avril, elle est récoltée en août et en septembre.En cuisine, c’est une chair ferme (dite pomme de terre vapeur) qui se tient  particulièrement bien à la cuisson, sans se défaire et en gardant sa peau intacte. Sur le palais, elle est tendre et fondante et laisse derrière elle, un délicat goût de beurre frais. La pomme de terre Pompadour adore tout particulièrement la vapeur, mais aussi la vinaigrette et la poêle.

    Depuis 2001, la pomme de terre Pompadour est certifiée produit Label Rouge.

    Les règles du cahier des charges Label Rouge de la Pompadour comportent des exigences sanitaires, environnementales et bien sûr gustatives, notamment : 

    • des plants certifiés (issus de la Côte d’Opale)
    • une culture située à moins de 150 kilomètres de la mer et dans une terre exempte de cailloux 
    • une absence totale de traitement après la récolte 
    • une bonne tenue à la cuisson
    • et bien sûr, des tests gustatifs effectués chaque année par un laboratoire indépendant." "Source La Pompadour"

    https://www.lapommedeterrepompadour.com/

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

    Pin It

    1 commentaire
  • Au potager : silence, ça pousse !

    Et oui, comme le titre l'indique, tout pousse plus ou moins vite, selon son rythme.

    Voici quelques uns des légumes les plus prometteurs pour cette année.

    Les betteraves : les 6 plants ont bien grossi, on peut les apercevoir sortant légèrement de terre.
    Au potager : silence, ça pousse ! Au potager : silence, ça pousse !
     

    Les pommes de terre : on n'a pas beaucoup de plans mais on aura de quoi se faire 3-4 poêlées au moins, j'espère ! Les germes ont bien grandis ! La floraison n'est pas encore là, je l'attends.
    Au potager : silence, ça pousse !

    Les carottes : je languis de les voir, normalement, ce sont des violettes, j'ai hâte de les découvrir.
    Au potager : silence, ça pousse !

    Les poivrons : le 1er est déjà énorme, il est presque prêt à être mangé.
    Au potager : silence, ça pousse !

    Les tomates : les premières grappes à avoir fait leur apparition sont sur les "cornues". J'ai plusieurs variétés afin d'étaler la récolte. Les dernières seront les "Russes" que j'ai pu récolter jusqu'à fin octobre l'an dernier. Hors serre, bien sûr .... je n'en ai pas !

    Au potager : silence, ça pousse !

     Au potager : silence, ça pousse !

    Suite au prochain épisode !

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

    Pin It

    2 commentaires
  • Clafoutis aux cerises et à la poudre d'amandes

    Vous allez me dire "Encore une recette de clafoutis"! Je sais, ces temps-ci chacun y va de la sienne mais au moins vous aurez de quoi tester !
    Et pour tout vous dire, la mienne est super bonne, avec un discret goût d'amandes qui fait toute la différence !

    Pour un clafoutis pour 6-8 personnes
     
    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe     

     

     


    - 500 à 600 gr de cerises lavées et dénoyautées ou non : pour les enfants, moi je les dénoyaute c'est plus pratique

    - 130 gr de sucre roux
    - 3 œufs     
    - 80 gr de farine    
    - 120 gr de poudre d’amandes   
    - 20 cl crème fraîche
    - +/- 30 cl de lait pour détendre la pâte si elle est trop épaisse   
               

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     


    - battez les œufs avec le sucre

    - ajoutez la farine,la poudre d’amandes et la crème puis mélangez le tout afin d’obtenir un mélange homogène
    - ajoutez du lait si nécessaire   
    - beurrez votre moule, disposez les cerises sur le fond puis verser la pâte    
    - cuire 40 à 45 mn dans un four préalablement préchauffé à 180°C

    Vous pouvez déguster ce clafoutis tiède ou bien frais,
    c'est selon votre goût mais en tout cas

    REGALEZ-VOUS BIEN

    Clafoutis aux cerises et à la poudre d'amandes

     Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

    Pin It

    2 commentaires
  • Confiture de cerises

    Avec les cerises que j'ai troquées il y a quelques jours, j'ai réalisé quelques pots de confitures. Je prévois toujours un peu de réserve de confitures de fruits différents pour en avoir pour toute l'année. Fraises, cerises, framboises, abricots, kiwis, coings ... voici à peu près les confitures qui rythmerons nos petits-déjeuners et goûters tout au long de l'année. On en mélange aussi dans les yaourts raison pour laquelle je fais toujours des confitures avec une consistance souple.
    Le surplus de bocaux partira comme cadeaux à Noël ou lors d'invitations.
     

     Pour 5 pots de confiture

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     

     


    - environ 1,200 kg de cerises pour obtenir
    1 kg de cerises équeutées et dénoyautées
    - 800 gr de sucre
    - 1 jus de citron

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     

     

    - lavez vos cerises, équeutez-les et dénoyautez-les en les ouvrant en 2 (ou utilisez un dénoyauteur si vous en avez un)
    - placez-les dans un saladier avec le sucre, remuez et laissez macérer une bonne heure puis mixez-les si vous voulez une confiture sans morceaux (c'est mon cas)
    - versez la préparation dans un faitout assez grand, ajoutez le jus de citron et portez à ébullition en touillant sans arrêt
    - baissez à feu doux et laissez cuire pendant 20 minutes environ en écumant si nécessaire
    - testez la confiture en faisant couler une goutte sur une assiette préalablement placée au congélateur : si elle se fige la confiture est prête    
    - versez la confiture dans des bocaux que vous aurez pris soin de stériliser, vissez les couvercles à fond et retournez-les jusqu’à complet refroidissement

    Confiture de cerises

    Confiture de cerises

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

    Pin It

    4 commentaires
  • Je troque, tu troques, nous troquons
    (source photo:urlz.fr/79Tt)

    Comme je vous disais dans l'article "Tarte à la rhubarbe", j'essaie, quand c'est possible de pratiquer le troc avec mes voisins ou même par le biais d'un site d'annonces de ventes/dons.

    On peut bien sûr le faire pour des objets, des services, des vêtements, avec sa maison en échange pour les vacances ... mais je le pratique avec les produits alimentaires aussi : légumes, fruits, confitures ou même graines ou plants pour le potager ... tout ce qu'on a en trop/qu'on ne veut plus peut être troqué.

    Je m'explique :
    Depuis quelques années j'ai énormément de raisin et même si nous on en mange, et même si j'en donne à mes amis et à ma maman, il m'en reste toujours beaucoup. J'ai donc fait un deal avec mon voisin qui badait devant ma vigne chaque fois qu'il voyait les superbes grappes gorgées de soleil. Comme il est producteur de kiwis, je lui ai proposé du raisin contre des kiwis et il a accepté et j'avoue qu'il est généreux avec moi même.
    Moi je suis réglo : je lui donne 2 kg de raisin et quand c'est le moment, je vais ramasser 2 kg de kiwis chez lui. Mais souvent, quand il a fini sa récolte, il m'en ramène un petit panier de plus ou me dit d'aller en ramasser encore car il laisse sur place ceux qui sont trop petits ou ceux qui sont marqués.
    Tout le monde y gagne : il a du raisin tout frais cueilli et nous avons des kiwis tout frais aussi !



    Un autre voisin, un petit pépé veuf, tout gentil, au visage buriné et creusé de sillons tel un parchemin et qui m'appelle son Petit rayon de soleil (il sait encore parler aux femmes et je craque littéralement à chaque fois!!) me donne tous les ans des petits godets de ses semis (cette année, 3 pieds de tomates Ace et 6 betteraves entre autres) qu'il a en trop. Avec mon petit potager c'est l'idéal, ça me permet d'avoir des légumes dont je n'aurais jamais acheté les graines.
    Avec lui, je dois ruser car il a sa fierté et quand il donne c'est avec le coeur, pas question d'échanges ou de trocs ! Alors de temps en temps je lui apporte des petits choses faites maison mais je ne lui dis pas "C'est pour vous remercier" ou un autre truc comme ça ! Non ! Je lui apporte une part de tarte aux fruits ou aux légumes "pour qu'il me donne son avis", un bocal de fruits au sirop ou de confiture "parce que j'en ai trop fait" ... mais je me demande s'il n'a pas compris ma ruse : en tout cas, il ne m'a jamais rien dit !


    Dernièrement, j'ai tenté le coup avec une de mes voisines, une dame seule avec ses 2 ados bien sympas. Son cerisier croule sous les cerises et je salivais chaque fois que je passais devant. Bien sûr, je pourrais en acheter mais actuellement chez nous elles sont à 5€00 le kilo et malheureusement, si on veut vraiment se faire plaisir, c'est un peu cher pour une grande famille.
    Du coup, je n'ai eu aucun complexe ni honte à sonner à son portillon et je n'ai surtout pas eu l'impression d'abuser d'elle en lui proposant un troc.
    Elle a été surprise, dans le sens étonnée, par la proposition mais a adoré l'idée et a accepté tout de suite. En fait, elle voulait même me les donner mais je lui ai dit non, que ce n'était pas dans ma philosophie, que sinon je n'en prendrais pas !
    C'est ainsi que je me suis retrouvée avec un énorme panier de 5KG500 de cerises (ça ne se voit pas sur la photo car le panier est très grand mais ils y sont je vous l'assure!): on s'en est fait péter le ventre et j'ai aussi fait des clafoutis et des
    confitures qui nous permettrons de nous régaler jusqu'à la saison prochaine.

    Je troque, tu troques, nous troquons


    En échange, je lui ai fait et apporté une tarte à la rhubarbe et je lui ai donné 6 oeufs du jour de nos poules. Cet été je lui offrirai en plus des légumes de notre potager.

    Si vous saviez comme elle était contente ! Rien que pour ça je ne regrette pas d'avoir osé sonner chez elle !

    Et vous, le troc, vous en faites?

    Je troque, tu troques, nous troquonsSalade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

    Pin It

    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires