• Confiture de pêches et abricots

    J'ai récupéré chez mon petit producteur une caisse de 5kg de pêches et abricots, en mélange, quasiment invendables, pour 3,90€ . Quasi invendables sauf que je suis passée par là ! Leur tort?!! Ils étaient pour certains beaucoup trop mûrs, légèrement abimés, piqués de petites taches noires, marqués par les branches et même pour certains abricots, gros comme des oeufs de pigeons !!
    Mal-vus pour la vente ils n'en restent pas moins bons à consommer : on mange comme ça, natures, ceux qui peuvent l'être (et on se régale!) et je trie ce qui est vraiment trop abimé et je fais des confitures avec ce qui reste !

     

     Pour environ 5 pots de 250 gr (style confiture Bonne Maman):

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     


     

     

    - 600 gr de pêches
    - 600 gr d'abricots
    - 1 kg de sucre


    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     

     

    - lavez les abricots, coupez-les en morceaux et retirez les noyaux
    - pelez les pêches et coupez-les en morceaux aussi
    - mettez tous les morceaux de fruits mélangés dans un faitout assez grand, ajoutez le sucre, couvrez et laissez macérer 2 heures
    - au bout du temps, mixez les fruits à l'aide d'un mixeur plongeant (girafe) à ce stade si vous voulez une confiture sans morceaux
    - portez la préparation à ébullition et laissez cuire à gros bouillons pendant 20 mn
    - mettez la confiture en pots préalablement stérilisés, mettez les couvercles au fur et à mesure, retournez les pots jusqu'à complet refroidissement et conservez-les à l'abri de la lumière dans une pièce tempérée

    Et les stars de cette confiture sont les pêches et les abricots tout moches et tout pourris !

    Confiture de pêches et abricots

    Confiture de pêches et abricots

    Confiture de pêches et abricots

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Je cultive mon potager des Éditions Usborne


    En ce moment mes Loulous sont plongés dans un super livre pour apprendre et se lancer dans le jardinage : le livre "Je cultive mon potager" des Éditions Usborne.
    Il propose de nombreuses activités pour les enfants qui veulent se créer un petit potager de balcon ou qui ont envie de tenter de petites "expériences". Qui, quand il était petit, n'a jamais planté un noyau d'abricot ou des pépins de citrons?

    Les enfants comme moi-même adorons ce livre, il est vachement bien foutu, sans mentir et sans en rajouter.
    Déjà rien que la grosse reliure en spirale est un gros plus pour les enfants. Ainsi le livre s'ouvre entièrement sans que le reste des pages se rabattent.

    Ensuite le contenu qui ne manque pas d'explications :

    - le matériel nécessaire
    - les conseils et techniques
    - les soins du semis à la récolte
    - les problèmes (maladies, parasites ...) qui peuvent toucher les cultures ...

    Je cultive mon potager des Éditions Usborne


    Ce livre de jardinage s'adresse
    aux jeunes enfants et aux moins jeunes. Il est conseillé pour des enfants à partir de 7 ans mais je pense que dès 5-6 ans, il est possible pour un enfant de comprendre ce qui doit être fait car les instructions sont très faciles à suivre, avec de très belles et abondantes illustrations, avec des pas à pas pour ne rien rater et réaliser ainsi de nombreux projets.
    Et bien sûr, même si chaque culture proposée est expliquée pour être réalisée en pot, rien n'empêche l'enfant de la réaliser au potager.

    Je cultive mon potager des Éditions Usborne


    C'est un très beau cadeau à faire pour tous les apprentis jardiniers et jardiniers en herbe qui trouveront leur bonheur parmi toutes les idées présentées dans ce livre.

    Je cultive mon potager des Éditions Usborne

     
    Vous pourrez le trouver à la Fnac, chez Cultura, en librairies et même sur Amazon au tout petit prix de 10 euros seulement.

    En partenariat avec

    Je cultive mon potager des Éditions Usborne
    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

    Pin It

    4 commentaires
  • Les pommes de terre Pompadour : enfin la floraison !

    Ça y est la belle Pompadour est en fleurs, à nous les patates bientôt ! Mais pour cela, il nous faudra encore patienter un peu moins de 2 mois et on pourra enfin leur faire leur fête ou les passer à la casserole si vous préférez !

    Les pommes de terre Pompadour : enfin la floraison !

    https://www.lapommedeterrepompadour.com/

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

     

    Pin It

    5 commentaires
  • Les pommes de terre Pompadour

    Afin de promouvoir la biodiversité et sauver la variété de pomme de terre Pompadour de l’oubli, l’Association de sauvegarde de la Pompadour Label Rouge m'a fait parvenir un filet de 10 plants de pommes de terre Pompadour accompagnés d'un sac de plantation pour les cultiver sur un balcon, un livret de recettes et de conseils de plantation et de culture.

    Les pommes de terre Pompadour

      Lorsque j'ai reçu les plants, les germes étaient tout juste naissants, je les ai donc laissés à la lumière au garage. Après quelques jours, ils étaient prêts à être mis au potager.

    Les pommes de terre Pompadour

    Les pommes de terre Pompadour

    D’abord tout petits, ils ont vite grandi. Les boutons de fleurs sont là, j'attends maintenant impatiemment la récolte qui a lieu environ 100 jours après la floraison. Cueillies en primeur les Pompadour sont à manger le jour même mais plus vous attendez pour les récolter (une fois le feuillage jauni et desséché), mieux elles se conserveront: de 5 à 7 mois.

    Les pommes de terre Pompadour Les pommes de terre Pompadour Les pommes de terre Pompadour


    "La pomme de terre Pompadour est de forme
    oblongue et de taille moyenne, sa chair est ferme et sa peau est fine, d’un beau jaune légèrement cuivré hérité de la teinte rouge de sa mère Roseval. Elle est cultivée en Picardie, notamment dans les terres sablonneuses du littoral, que l’on dit idéales pour éveiller ses qualités gustatives. Plantée début avril, elle est récoltée en août et en septembre.En cuisine, c’est une chair ferme (dite pomme de terre vapeur) qui se tient  particulièrement bien à la cuisson, sans se défaire et en gardant sa peau intacte. Sur le palais, elle est tendre et fondante et laisse derrière elle, un délicat goût de beurre frais. La pomme de terre Pompadour adore tout particulièrement la vapeur, mais aussi la vinaigrette et la poêle.

    Depuis 2001, la pomme de terre Pompadour est certifiée produit Label Rouge.

    Les règles du cahier des charges Label Rouge de la Pompadour comportent des exigences sanitaires, environnementales et bien sûr gustatives, notamment : 

    • des plants certifiés (issus de la Côte d’Opale)
    • une culture située à moins de 150 kilomètres de la mer et dans une terre exempte de cailloux 
    • une absence totale de traitement après la récolte 
    • une bonne tenue à la cuisson
    • et bien sûr, des tests gustatifs effectués chaque année par un laboratoire indépendant." "Source La Pompadour"

    https://www.lapommedeterrepompadour.com/

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

    Pin It

    6 commentaires
  • Au potager : silence, ça pousse !

    Et oui, comme le titre l'indique, tout pousse plus ou moins vite, selon son rythme.

    Voici quelques uns des légumes les plus prometteurs pour cette année.

    Les betteraves : les 6 plants ont bien grossi, on peut les apercevoir sortant légèrement de terre.
    Au potager : silence, ça pousse ! Au potager : silence, ça pousse !
     

    Les pommes de terre : on n'a pas beaucoup de plans mais on aura de quoi se faire 3-4 poêlées au moins, j'espère ! Les germes ont bien grandis ! La floraison n'est pas encore là, je l'attends.
    Au potager : silence, ça pousse !

    Les carottes : je languis de les voir, normalement, ce sont des violettes, j'ai hâte de les découvrir.
    Au potager : silence, ça pousse !

    Les poivrons : le 1er est déjà énorme, il est presque prêt à être mangé.
    Au potager : silence, ça pousse !

    Les tomates : les premières grappes à avoir fait leur apparition sont sur les "cornues". J'ai plusieurs variétés afin d'étaler la récolte. Les dernières seront les "Russes" que j'ai pu récolter jusqu'à fin octobre l'an dernier. Hors serre, bien sûr .... je n'en ai pas !

    Au potager : silence, ça pousse !

     Au potager : silence, ça pousse !

    Suite au prochain épisode !

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

    Pin It

    7 commentaires