• Confiture de figues à la vanille
     
     
    Je suis une des seules à la maison à aimer la confiture de figues, du coup je n'en ramasse jamais beaucoup. Les jolies figues blanches, dites Marseillaises, et les petites violettes proviennent de figuiers qui poussent à côté, ou plutôt DANS une ruine le long d'un petit chemin communal qui passe quasiment derrière chez moi. J'ai l'habitude d'aller me servir là-bas car on trouve plein d'arbres (prunier, figuiers, noyer et ronciers) laissés autant à l'abandon que la ruine qui n'a maintenant plus que quelques bouts de murs qui rappellent qu'à une époque c'était une maison. Cette fois-ci, ça a été un peu dur de ramasser les figues car une armée de frelons avait décidé de se servir en même temps que moi ! J'ai pris juste ce qu'il me fallait et je me suis sauvée bien vite car je n'était vraiment pas rassurée !

    Confiture de figues à la vanille

     

    Pour environ 4 pots (style confiture Bonne Maman) :

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     

     

    - 1 kg 300 de figues (pour moi des figues blanches et des petites violettes)
    - 1 gousse de vanille
    - 1 kg de sucre

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     


    - lavez les figues, retirez la queue et coupez-les en morceaux
    - mettez-les dans un haut faitout ou dans une bassine à confiture avec le sucre et la vanille que vous aurez fendue en 2 et que vous aurez grattée afin de récupérer les grains > laissez macérer 1 à 2 heures et mixez la préparation si vous ne voulez pas de morceaux
    - portez à ébullition et à partir de ce moment-là, laissez cuire 20 minutes à feu moyen/fort et remuez souvent afin que le fond ne brûle pas
    - écumez la surface si besoin et dès la fin du temps de cuisson, mettez en pots préalablement stérilisés
    - fermer les pots et les retourner jusqu'à complet refroidissement

    Confiture de figues à la vanille

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

    Pin It

    6 commentaires
  • Confiture de mûres sauvages sans pépins

    Aujourd'hui c'est une nouvelle recette de confiture de saison que je partage avec vous. Une recette facile que ma mémé faisait ainsi il y a bien longtemps et que ma maman avait déjà proposée lorsqu'elle avait son blog culinaire il y a une dizaine d'année maintenant. Elle n'a rien de magique ou qui sort de l'ordinaire mais elle a ce petit truc en plus qui fait qu'enfants, mes frères et moi nous régalions !
    Parce que, convenez-en, le plus terrible dans la confiture de mûres c'est bien les pépins. Alors, pour les éliminer, une seule solution, le p'tit truc en plus de mémé : le moulin à légumes, le vrai, le seul !
    Alors effectivement ça crée du gâchis puisqu'on enlève les pépins mais ça fait des heureuses : les poules s'en régalent !!
    Profitez d'une promenade pour en ramasser un panier : ne voyez-vous pas toutes les mûres qui pourrissent sur pieds? Ça c'est du gâchis de ne pas en profiter ! Et puis, en les cueillant, vous vous régalerez toute l'année de confitures ou de compotes (à congeler ou stériliser) que vous aurez la fierté d'avoir vous-mêmes réalisées.

    Confiture de mûres sauvages sans pépins


    Pour environ 2 pots (style confiture Bonne Maman):

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     

     


    - 800 gr de mûres
    - environ 600 gr de sucre
    - 1/2 jus de citron

     

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     

     

     - lavez les mûres à plusieurs eaux (voir en fin d'article) et laissez-les s’égoutter
    - passez-les au moulin à légumes grille fine afin d'éliminer tous les pépins
    - pesez la pulpe récoltée et ajoutez autant de sucre : pour info, j'avais 800 gr de mûres, j'ai récupéré 600 gr de pulpe donc ajout de 600 gr de sucre
    - ajoutez le jus du 1/2 citron, remuez et laissez macérer environ 2 heures
    - faites cuire 20 minutes à bouillons moyens à partir de l’ébullition et verser dans vos pots préalablement ébouillantés
    - laissez les pots refroidir à l'envers avant de les garder dans un endroit relativement frais et sombre : cave, cellier, placard ...

    Confiture de mûres sauvages sans pépins

    Confiture de mûres sauvages sans pépins

    - Une maladie, l’Echinococcose, est transmise par un tænia appelé échinocoque via les excréments du renard mais aussi ceux du chien ou du chat qui infectent la plante. Pour éviter tout risque de la prendre, cueillez vos mûres au dessus de 50-60 cm environ et lavez-les 2 ou 3 fois
    - munissez-vous de gants pour éviter les griffures des ronces
    - si vous ne mettez pas de gants, vérifiez que vous êtes bien à jour dans votre vaccination contre le Tétanos

    Confiture de mûres sauvages sans pépins Confiture de mûres sauvages sans pépins

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

     

    Pin It

    10 commentaires
  • Confiture de pêches et abricots

    J'ai récupéré chez mon petit producteur une caisse de 5kg de pêches et abricots, en mélange, quasiment invendables, pour 3,90€ . Quasi invendables sauf que je suis passée par là ! Leur tort?!! Ils étaient pour certains beaucoup trop mûrs, légèrement abimés, piqués de petites taches noires, marqués par les branches et même pour certains abricots, gros comme des oeufs de pigeons !!
    Mal-vus pour la vente ils n'en restent pas moins bons à consommer : on mange comme ça, natures, ceux qui peuvent l'être (et on se régale!) et je trie ce qui est vraiment trop abimé et je fais des confitures avec ce qui reste !

     

     Pour environ 5 pots de 250 gr (style confiture Bonne Maman):

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     


     

     

    - 600 gr de pêches
    - 600 gr d'abricots
    - 1 kg de sucre


    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     

     

    - lavez les abricots, coupez-les en morceaux et retirez les noyaux
    - pelez les pêches et coupez-les en morceaux aussi
    - mettez tous les morceaux de fruits mélangés dans un faitout assez grand, ajoutez le sucre, couvrez et laissez macérer 2 heures
    - au bout du temps, mixez les fruits à l'aide d'un mixeur plongeant (girafe) à ce stade si vous voulez une confiture sans morceaux
    - portez la préparation à ébullition et laissez cuire à gros bouillons pendant 20 mn
    - mettez la confiture en pots préalablement stérilisés, mettez les couvercles au fur et à mesure, retournez les pots jusqu'à complet refroidissement et conservez-les à l'abri de la lumière dans une pièce tempérée

    Et les stars de cette confiture sont les pêches et les abricots tout moches et tout pourris !

    Confiture de pêches et abricots

    Confiture de pêches et abricots

    Confiture de pêches et abricots

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Confiture de cerises

    Avec les cerises que j'ai troquées il y a quelques jours, j'ai réalisé quelques pots de confitures. Je prévois toujours un peu de réserve de confitures de fruits différents pour en avoir pour toute l'année. Fraises, cerises, framboises, abricots, kiwis, coings ... voici à peu près les confitures qui rythmerons nos petits-déjeuners et goûters tout au long de l'année. On en mélange aussi dans les yaourts raison pour laquelle je fais toujours des confitures avec une consistance souple.
    Le surplus de bocaux partira comme cadeaux à Noël ou lors d'invitations.
     

     Pour 5 pots de confiture

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     

     


    - environ 1,200 kg de cerises pour obtenir
    1 kg de cerises équeutées et dénoyautées
    - 800 gr de sucre
    - 1 jus de citron

    Tarte aux pommes sur lit de compote de rhubarbe

     

     

     

    - lavez vos cerises, équeutez-les et dénoyautez-les en les ouvrant en 2 (ou utilisez un dénoyauteur si vous en avez un)
    - placez-les dans un saladier avec le sucre, remuez et laissez macérer une bonne heure puis mixez-les si vous voulez une confiture sans morceaux (c'est mon cas)
    - versez la préparation dans un faitout assez grand, ajoutez le jus de citron et portez à ébullition en touillant sans arrêt
    - baissez à feu doux et laissez cuire pendant 20 minutes environ en écumant si nécessaire
    - testez la confiture en faisant couler une goutte sur une assiette préalablement placée au congélateur : si elle se fige la confiture est prête    
    - versez la confiture dans des bocaux que vous aurez pris soin de stériliser, vissez les couvercles à fond et retournez-les jusqu’à complet refroidissement

    Confiture de cerises

    Confiture de cerises

    Salade fraicheur (tomates, haricots verts, melon, mozza et jambon cru)

    Pin It

    4 commentaires
  • Glace à la pêche au yaourtSouvenez-vous, dans un précédent article je vous disais avoir acheté des pêches très mûres, jugées inconsommables, refusées par les clients, et si certaines ont été mangées telles quelles ou en compotes, d'autres ont fini en glace pour le bonheur des petits et des grands ! Il me restait des yaourts au lait entier faits maison à finir rapidement et ils ont apporté onctuosité et gourmandise à cette glace.

     



    - 850 gr de pêches très mûres
    - 3 yaourts natures
    - 80 gr de sucre

    Glace à la pêche au yaourt

     

     

    - pelez les pêches, enlevez le noyau et mixez la chair au blender ou au robot, ou si vous n'en avez pas, au moulin à légumes grille fine
    - battez yaourt et sucre jusqu'à ce qu'il ait fondu et ajoutez la purée de pêches
    - versez en sorbetière et laissez turbiner le temps nécessaire (ça varie selon les modèles, marques ...) Si vous n'en avez pas, placez la préparation au congélateur et remuez souvent la glace avec une fourchette pour éviter la formation de paillettes

    RÉGALEZ-VOUS !

    Glace à la pêche au yaourt

    Glace à la pêche au yaourt

    Confiture de framboises au gingembre

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique